Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 





SLAFNET - L'esclavage en Afrique : dialogue entre l'Europe et l'Afrique

Le projet SLAFNET, financé dans le cadre d’Horizon 2020 (Marie Skłodowska-Curie Research and Innovation Staff Exchange), est coordonné par Marie-Pierre BALLARIN, Institut de Recherche pour le Développement, pour 3 ans (1er juin 2017 au 1er juin 2020). Le CRHIA est partenaire par l'intermédiaire d'Antonio de ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne à l'Université de Nantes.

L’objectif du projet est de créer un réseau international de recherche, pluridisciplinaire, dédié aux legs de l’esclavage, en Afrique et en Europe. Il est destiné à la mise en synergie des travaux réalisés par des équipes de recherche des deux continents, francophones et anglophones, sur les dynamiques sociales qui se mettent en place après les abolitions de l’esclavage et jusqu’à nos jours.

Le projet est composé de 3 volets (formation, recherche et valorisation) et a pour but de :

  • Promouvoir et soutenir la coopération entre chercheurs et institutions des deux continents
  • Renforcer le soutien aux jeunes chercheurs africains et européens
  • Développer de nouvelles synergies avec le monde académique et non académique.

Le projet rassemble 13 partenaires : IRD, CNRS, Université de Nantes, Bath Spa University, The University of Birmingham, Université de Yaoundé I, University of Mauritius, National Museums of Kenya, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Universidade de Lisboa, Universitaet Hamburg, Catholic University of Eastern Africa (Nairobi) et Addis Ababa University.

Contact : Antonio de ALMEIDA MENDES : antonio.Dealmeidamendes@univ-nantes.fr


> https://slafnet.hypotheses.org/

Développement écotouristique et valorisation des patrimoines dans les provinces de Lao Cai et de Thua Thien Hué

Le tourisme au Vietnam est en plein essor. Il est important de pouvoir accompagner cette croissance aux bénéfices des populations tout en préservant leur patrimoine.

Ce projet de coopération du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (en cours jusqu'au 31 décembre 2018) concerne deux provinces Lao Cai et Thua Thien Hué, il est mené par l’Université de la Rochelle (Mickaël Augeron pour le CRHIA) qui s’adjoindra de partenaires tels que des opérateurs touristiques, d’autres Universités, des gestionnaires de sites... Il s’agira de mettre en place des offices du tourisme dans la Province de Lao Cai, d’accompagner l’aménagement de sites muséographiques et le développement des sports de nature dans la Province de Lao Cai, d’accompagner l’Ecole Nationale du Tourisme de Hué dans son devenir d’université de plein droit et dans la mise en place d’un centre d’interprétation d’application de la gastronomie vietnamienne.

Contact > Mickaël Augeron : mickael.augeron@univ-lr.fr


> https://pastel.diplomatie.gouv.fr/cncdext/dyn/public/atlas/detailProjet.html?criteres.prjId=14814

L'Atlas historique de la Nouvelle Aquitaine

Le CRIHAM (EA 4270 – Université de Poitiers) pilote ce projet qui vise à créer un atlas historique de la région Nouvelle Aquitaine . Le CRHIA – La Rochelle est partenaire de ce projet pluriannuel par l’intermédiaire de Mickaël AUGERON, MCF HDR en histoire moderne au CRHIA – La Rochelle.

Contact : mickael.augeron@univ-lr.fr


> Site web en construction

Les normes du religieux entre Orient et Occident (9e-19e siècles)

Le projet Normes et pratiques du religieux entre Orient et Occident, d’une de cinq ans (2017-2021), est mené dans le cadre des contrats quinquennaux de l’École française de Rome, de l’École française d’Athènes, membres du réseau des Écoles françaises à l’étranger, et du Centre de recherche français à Jérusalem.

Il propose de réfléchir à la notion même de norme ecclésiastique, entre pratique et modèle : quels sont les processus suivis dans l’énonciation d’une norme et qu’en est-il de son pouvoir performatif par rapport aux pratiques quotidiennes de l’Église ? La pertinence de cette interrogation ne se révèle pleinement que sur la longue durée qui dépasse largement les barrières entre les époques médiévale, moderne ou contemporaine et les démarcations entre les spécialistes de l’Orient ou de l’Occident, les historiens, les anthropologues du religieux, les archéologues ou les théologiens.

Les partenaires du projet sont :

Annick PETERS-CUSTOT : annick@peters-custot.fr


> http://normesrel.hypotheses.org/

LIPE - L'Europe, du laboratoire à la classe

Le projet LIPE, "L'Europe, du laboratoire à la classe", coordonné par Michel CATALA,  Professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes), et Virginie CHAILLOU-ATROUS, docteure en histoire contemporaine et chargée de l'animation scientifique du LabEx EHNE au CRHIA (Université de Nantes), a pour ambition de créer une plateforme numérique permettant de regrouper des ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches nationaux et internationaux travaillant sur l’Europe (fiches pédagogiques, dossiers documentaires, vidéos et web documentaires, sources audio et émissions de radio, MOOC, serious games, cartes animées, iconographie, etc.).

Le projet, piloté par l'axe 4 du LabEx EHNE et sélectionné par La Fabrique des idées européennes (appel à projets du RFI Alliance Europa) pour une durée de deux ans (2016-2018), rassemble des inspecteurs pédagogiques régionaux, un groupe d'enseignants du secondaire, le Pôle Audiovisuel et Multimédia de l'Université de Nantes, et plusieurs programmes de recherches en SHS sur l’Europe.

Contact : Virginie CHAILLOU-ATROUS : Labexehne4@univ-nantes.fr


> http://www.lipe-europe.eu/

CITER - L'Europe et les frontières de la citoyenneté

Financé dans le cadre de l’appel à projets recherche 2016 d’Alliance Europa et coordonné par Clément Thibaud, Professeur d’histoire contemporaine et Directeur-adjoint du CRHIA-Nantes, le projet CITER a pour objectif de renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l'abordant à partir de l'histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales et philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

Il s'agira ainsi d'étudier le concept de citoyenneté, telle que née des mouvements libéraux et démocratiques à la fin du 18ème siècle, face à l'émergence d'ordres politiques nouveaux dans l'Union européenne (mondialisation, migrations internationales, globalisation financière, nouvelles technologies).

Trois axes principaux structurent le projet :

  1. Les citoyennetés européennes dans l'expérience impériale et coloniale
  2. Migrations, constructions identitaires, droit des minorités
  3. Citoyenneté et cosmopolitisme

L'équipe de direction du projet comprend également Stéphanie Morandeau, ingénieure au centre de recherches DCS (UMR 6297, CNRS / Université de Nantes), Gwénola Sebaux, Professeure de civilisation allemande au centre de recherches 3.LAM (EA 4335, Université Catholique de l'Ouest), et Félicien Lemaire, Professeur de droit au centre de recherches Jean Bodin (EA 4337, Université d'Angers).

Le projet d'une durée de 3 ans (15 septembre 2016 au 14 septembre 2019) comprend comme partenaires le CRHIA (EA 1163, Universités de Nantes et de La Rochelle), le 3.LAM (EA 4335, Université Catholique de l'Ouest), DCS (UMR 6297, CNRS / Université de Nantes), le CJB (EA 4337, Université d'Angers), le CLERSE (UMR 8019, CNRS / Université Lille 1, Université du Littoral Côte d'Opale), le projet régional STARACO, les Universités de Turin, Innsbrück et Osnabrück, le LabEx EHNE et l'équipe LEMIC (Université Catholique de l'Ouest).

Le Collège de France, l'Institut français d'Afrique du Sud, la MSH, le Laboratoire Valeurs, société et développement, la fondation Lilian Thuram, l'Office franco-allemand d'échanges universitaires et le Goethe Institut soutiennent également le projet.

Contact > citer@univ-nantes.fr


> https://citer.hypotheses.org/

Alliance Europa

Alliance Europa, recherche, formation et innovation en Pays de la Loire, est un programme multi partenarial porté par l’Université de Nantes autour des grandes questions européennes du 21ème siècle. Son objectif est de créer un pôle d’excellence en sciences humaines et sociales sur l’étude des défis sociétaux, culturels et politiques que doit relever une Europe en crise face aux processus de mondialisation. Le projet réunit 120 enseignants chercheurs issus de laboratoires des quatre universités de la région ainsi que de nombreux partenaires de la société civile, avec le soutien de la Région des Pays de la Loire et de Nantes métropole.

Coresponsables : Michel Catala, Professeur d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Arnauld Leclerc, Professeur de sciences politiques (Université de nantes) et Directeur de la MSH Ange-Guépin

Contact : contact-alliance-europa@univ-nantes.fr

  Regarder la vidéo de présentation de la Fabrique des idées européennes


> https://alliance-europa.eu/fr/

IMPERIALITER - Le gouvernement et la gloire de l’Empire à l’échelle des royaumes chrétiens, 12e – 17e s.

Imperialiter est un projet de cinq ans porté par Annick Peters-Custot, Professeure d’histoire médiévale au CRHIA (Université de Nantes), Yann Lignereux, Professeur d’histoire moderne au CRHIA (Université de Nantes), Francesco Panarelli (Université de la Basilicate) et Fulvio Delle Donne (Université de la Basilicate).

L’objectif est de mener, de manière exhaustive et par la question de l’« impérialité » (approche de l’Empire comme horizon des possibles des constructions politiques), l’analyse des « pseudo-empires » chrétiens au Moyen Âge et à l’époque moderne (France, Sicile, Angleterre, Castille, cités-Etats d’Italie (Venise, Milan), etc.).

Partenaires principaux :

  • Collège de France
  • CSIC
  • Université de la Basilicate
  • Université de Navarre
  • Ecole française de Rome
  • Casa de Velázquez
  • Maison française d’Oxford
  • CRHIA (EA 1163 / Universités de Nantes et La Rochelle)
  • Orient et Méditerranée (UMR 8167 CNRS / Paris 1 et 4, EPHE)
  • LAMOP (UMR 8589 CNRS / Paris 4)
  • LabEx RESMED et COMOD.

A la fin du projet, un ouvrage de synthèse sur « Le gouvernement et la gloire de l’Empire à l’échelle des royaumes chrétiens, 12ème – 17ème siècles » sera publié.

Contact : annick@peters-custot.fr


> http://www.resefe.fr/node/148

Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme - IPRA

L'Insitut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme, financé pour 5 ans (2015-2020) par la région Pays de la Loire dans le cadre du dispositif Connect Talent, a pour objectif de construire un espace centralisé de sources, de littérature et de valorisation de la recherche à destination des chercheurs, enseignants, étudiants et plus largement du grand public, sur le pluralisme religieux en Europe et dans l'espace méditerranéen sur la longue durée (5ème - 21ème siècles).

Co-coordinateurs : John Tolan (Professeur d'histoire médiévale au CRHIA, Université de Nantes) et Dominique Avon (Professeur d'histoire contemporaine au CERHIO, Université du Maine).

L'équipe-projet, hébergée à la MSH Ange-Guépin de Nantes, est composée de :

  • Nicolas Stefanni (ingénieur d’études)
  • Anna Christophe (AI administrative)
  • Diane Moussa (AI numérique)

Contact : ipra@univ-nantes.fr

Cliquer ici pour consulter le carnet de recherches de l'IPRA

Partenaires :

  • Institut d'Etudes Avancées de Nantes
  • Laboratoires CRHIA, CERHIO, 3.LAM, CAPHI, Lina, L'AMo, CREN
  • le lieu unique
  • Université catholique de l'Ouest
  • ESPE

> http://ipra.eu/fr/

STARACO - Statuts, « race » et couleurs dans l'espace Atlantique de l'Antiquité à nos jours

Le projet STARACO entend engager une réflexion historique pendant quatre ans sur la question des différences de statuts et de couleurs, sur la construction historique des « races » et des hiérarchies qui en ont découlé. Le thème de la construction des hiérarchies raciales dans l’expérience atlantique sera une façon de repenser à la fois l’histoire des relations entre l’Europe et les peuples du « Sud » et l’émergence des préjugés de couleur ou de « race » dont les effets marquent, aujourd’hui encore, les sociétés européennes.

STARACO s’articule autour de quatre axes d’enquête :

  1. La question de l’impureté dans les sociétés atlantiques
  2. La question des minorités de « races » et de couleur
  3. Les questions de la liberté et des esclavages
  4. Les migrations et le cosmopolitisme dans les villes atlantiques

Le projet STARACO a démarré en janvier 2013.

Coordinateurs du projet :

Ingénieur-projet : aanor.le-mouel@univ-nantes.fr


> http://www.staraco.org/

REPAIRS - Réparations, compensations et indemnités au titre de l’esclavage (19ème – 21ème siècles)

Le projet ANR REPAIRS « Réparations, Compensations et Indemnités au titre de l’esclavage (19ème – 21ème siècles) », est financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour 3 ans et ½ à compter du 1er janvier 2016. Il est coordonné par le CNRS (CIRESC, Myriam COTTIAS) et le CRHIA (Université de Nantes) participe au projet par l’intermédiaire d’Antonio DE ALMEIDA MENDES, MCF en histoire moderne.

Le but du projet est d’analyser les mécanismes de versement de compensations par les Etas propriétaires d’esclaves dans les Amériques, l’Océan Indien et certaines colonies d’Afrique en analysant parallèlement la demande de la France à Haïti en 1825, et de faire la généalogie, sur le plan national et international, des demandes de réparations formulées par des groupes de 1945 à nos jours (circulations transnationales des idées et revendications).

Contact : antonio.dealmeidamendes@univ-nantes.fr


> https://repairs.hypotheses.org/

Le LABEX EHNE

Le programme de recherches EHNE, Écrire une Histoire Nouvelle de l'Europe, est l'un des 15 projets SHS retenus dans le cadre de la seconde vague nationale de sélection des Laboratoires d'excellences (LABEX).

En réunissant un véritable capital de compétences pour une durée de 8 ans (2012-2019), EHNE constituera un laboratoire d’excellence dont  le but sera d'éclairer la crise que connaît actuellement l'Europe en s'adressant tout autant au monde scientifique qu'au monde enseignant, aux citoyens qu'aux politiques. À cette crise complexe aux dimensions multiples se trouve associé le constat de la difficulté de l'historiographie actuelle à saisir l'objet Europe dans sa globalité et à intégrer l'histoire du projet européen à celle de l'Europe dans son ensemble.

Le CRHIA :

  • est l'un des sept laboratoires partenaires de ce projet porté par Éric Bussière à Paris IV
  • est la seule unité de province partenaire
  • a proposé de conduire l'un des axes de recherches intitulé "L'Europe, les Européens et le monde".  

Il s'agit d'une grande réussite pour le CRHIA, qui se trouve engagé dans un projet collectif d'excellence à dimension internationale sur les dix prochaines années, avec des moyens importants et une reconnaissance forte.

Sous la responsabilité de Michel Catala, le CRHIA sera en charge de l’axe 4 :

L'Europe, les Européens et le monde

L'identité européenne se définit dans son rapport au reste du monde, proche ou lointain, à travers ses relations, ses échanges, ses « effets retours ». L’axe 4 va privilégier les circulations depuis et vers l'Europe dans tous leurs aspects, les transferts qu'elles impliquent et leurs impacts sur l'identité/les identités européennes. Les acteurs et les véhicules de ces relations fourniront une clé d'analyse : acteurs individuels, réseaux, organisations privées, organisations internationales.

Les travaux de recherche s’organisent en 3 thématiques :

  • Thème 1 : Echanges, circulations et migrations (coordination :  F. Le Jeune et B. Marnot)
  • Thème 2 : Relations internationales et stratégies (coordination : M. Catala, S. Jeannesson et E. Schnakenbourg)
  • Thème 3 : Représentations et Altérité (coordination : V. Chaillou-Atrous, Y. Lignereux et C. Thibaud)

A Nantes, les travaux de l'axe 4 ont été lancés le 12 octobre 2012 lors de la 1ère réunion du comité de pilotage.

Virginie Chaillou-Atrous est la post-doctorante en charge de l'animation de l'axe 4.

Contact : labexehne4@univ-nantes.fr

POUR ALLER PLUS LOIN :

  Consulter le carnet de recherches de l'axe 4  

  Regarder la vidéo de présentation du LABEX EHNE et de l'axe 4

Cliquer ici pour accéder à l'Encyclopédie EHNE


> http://www.labex-ehne.fr/

Mission de recherches à Myra-Andriakè

Dans le cadre d’un accord de coopération entre les Universités de Nantes et d’Antalya, Isabelle Pimouguet-Pédarros, Professeur d’histoire ancienne au CRHIA-Nantes, et N. Cevik, Professeur à l’Université d’Antalya, mènent une mission de recherches pluriannuelle sur le territoire de Myra et de son port, Andriakè.

Située en Asie mineure méridionale, Myra-Andriakè, faisait partie des plus importantes cités de Lycie aux époques hellénistiques, romaines puis à la période byzantine.

Le CRHIA-Nantes, sous la direction d’Isabelle Pimouguet-Pédarros, s’occupe des questions relatives à la guerre et à la défense du territoire (fortifications, armement, iconographie militaire) ainsi qu’à l’organisation des espaces, à l’occupation des sols et au peuplement.

Contact :  Isabelle Pimouguet-Pédarros : isabelle.pedarros@univ-nantes.fr