option_actu
 
Login : Password :
Connection
to the shared space
Forgot your password ?
           


 
 
 
 
 
 






Appel à communication :

December 07, 2018 at 09:40 am

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Amélie BALAYRE (CREHS – Université d'Artois), Claire LE BRAS (CRHIA – Université de Nantes), Marie-Cécile PINEAU (CRHIA – Université de Nantes) et Nathan ROUSSELOT (CRHIA – Université de Nantes) lancent un appel à communication pour la journée d'étude jeunes chercheuses et chercheurs :

Le diplomate en représentation du XVIe siècle à nos jours

28 Mars 2019 (Nantes)

Le but de cette journée est de s'intéresser aussi bien aux aspects matériels et symboliques de la représentation, qu’à ses normes et à ses pratiques, aux continuités et aux héritages aussi bien qu’aux mutations, de l’époque moderne à nos jours.

A ce titre, plusieurs axes de travail seront envisagés dans le cadre de cette journée :

-          La codification progressive des règles et usages à observer dans les relations officielles entre Etats (préséance, ordre de parole, cérémoniel de réception etc.) a eu pour fonction de pacifier les relations interétatiques et de limiter les conflits en préservant l’honneur des Etats ou de leurs souverains.

-          Cette vocation de pacification s’observe également dans les règles informelles (félicitations, condoléances, port du deuil, etc.) qui entretiennent une forme de socialisation entre les entités politiques. Ce cérémonial formel et informel joue d’ailleurs un rôle important dans l’expression d’une reconnaissance à l’égard d’un gouvernement ou d’un Etat.

-          A l’inverse, les atteintes au cérémonial et au protocole (incidents, querelles de préséance, etc.) peuvent matérialiser des rapports de force, exprimer une rivalité ou une politique de puissance. Il paraît ainsi intéressant de nous interroger sur le rôle du cérémonial diplomatique comme canalisation ou au contraire comme mise à jour des rivalités inter-étatiques.

-          La pratique ordinaire de cette représentation nous intéresse au même titre que celle qui s’exerce de manière plus exceptionnelle à l’occasion d’une rupture ou d’une reprise des relations diplomatiques.

-          La mobilisation ou l’adaptation du protocole diplomatique lors des conflits internationaux ou des crises politiques (changements de régime ou guerres civiles) ouvre également d’intéressantes pistes de réflexion.

Les propositions de communication individuelles (300-500 mots) accompagnées d’une brève présentation du chercheur sont à envoyer à l’adresse suivante: diplomate.representation@gmail.com jusqu'au vendredi 7 décembre 2018. Les communicants recevront une notification d'acceptation à partir du 20 décembre 2018.


Lieu : Nantes
Partenaire : CREHS
Contact : diplomate.representation@gmail.com
Document disponible :