option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






Soutenance de thèse d'Alice BONAMY

Le 21 Septembre 2017 à 13:00

Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Alice BONAMY, doctorante en histoire contemporaine sous la direction de Bernard SALVAING, Professeur émérite d'histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Henry LAURENS (Collège de France), soutiendra sa thèse sur le thème :

En quête d'une citoyenneté palestinienne :

les élites économiques et politiques arabes à Jaffa et Haïfa

dans la première moitié du 20e siècle


Résumé :

Les élites urbaines arabes palestiniennes de la première moitié du XXe siècle évoluent dans un contexte d'occupation plusieurs fois renouvelé : implantation de colonies sionistes en toile de fond, avènement des Jeunes-Turcs, effondrement de l'Empire ottoman, puis instauration du mandat britannique. Premières terres d'accueil de ces nouveaux venus, poumons économiques et foyers intellectuels cosmopolites, les ports de Jaffa et Haïfa sont le théâtre d'intenses activités politiques et culturelles locales et nationales.

À partir de sources essentiellement arabes palestiniennes et mêlant histoire et sociologie, la thèse présente les parcours de quelques membres des élites palestiniennes ayant rédigé et publié leurs mémoires, tels que ʿIssa al-ʿIssa, propriétaire du journal Filasṭīn et homme d’affaires jaffien, Rašīd al-Ḥājj ʾIbrāhīm, banquier résistant de Haïfa, ou Khaīry ʾAbū al-Jabaīn, jeune étudiant héritier d’une grande famille d’exportateurs d’oranges de Jaffa. À l’étude de ces mémoires écrites s’ajoute celle d’un recueil de sources orales et d’archives de Filasṭīn et al-Karmil, les deux grands journaux imprimés respectivement à Jaffa et Haïfa durant la majeure partie de la période mandataire. Le croisement de ces différentes sources permet de reconstituer les territoires des élites urbaines côtières : territoires scolaire et universitaire, territoires de loisirs, territoires économiques, territoires culturels et politiques.

Groupes sociaux multiformes aux « loyautés multiples » identifiées par Rashid Khalidi, ces élites alternent entre résistance ou coopération avec les divers occupants, alignement ou émancipation des réseaux nationaux de clientélisme dominés par les grandes familles jérusalémites. Leurs activités économiques et intellectuelles les amènent à formuler des projets sociétaux dans l'espoir d'une hypothétique indépendance nationale. L’étude de leurs parcours, formations, réseaux de connaissances et activités professionnelles et intellectuelles, permet, en filigrane, de décrire les différentes formes de citoyennetés palestiniennes qui se dessinent aux yeux de ces élites, entre spécificité arabe et inspirations ottomane et européenne.

Jury :
  • Bernard Salving - Université de Nantes
  • Pierre Singaravelou - Université Paris1
  • Sandrine Mansour  - Université de Nantes
  • Henry Laurens - Collège de France
  • Abaher el Sakka  - Birzeit University Palestine
  • Renan Lemestre  - Université de Nantes
  • Jihane Sfeir - Universitré Libre de Bruxelles Belgique

Lieu : MSH Ange-Guépin - 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes - Salle de conférence
Partenaire : ED Sociétés, Cultures, Echanges (Université Bretagne Loire)
Contact : Alice BONAMY : alicebonamy@yahoo.fr