option_actu
 
Login : Password :
Connection
to the shared space
Forgot your password ?
           


 
 
 
 
 
 






Etudier la guerre

October 22, 2015 2:00 pm to 4:00 pm

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE
Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Armelle Mabon, MCF en histoire contemporaine au CERHIO (Lorient), et Michaël Bourlet, chef du cours d’histoire militaire au CREC (Saint-Cyr-Coëtquidan), interviendront lors de la prochaine séance du séminaire "Etudier la guerre".

Longtemps reléguée et réduite à une histoire dite « bataille » qui ne serait que descriptions d’opérations militaires, la réflexion historique sur le phénomène guerrier a connu une longue mutation qui l’a amenée à s’ouvrir aux questionnements de l’histoire sociale et de l’anthropologie, à l’insertion des conflits dans les relations internationales, à la réflexion sur la tactique et, plus récemment, à un intérêt renouvelé pour l’action de guerre et le combat. Porté par la dynamique pluridisciplinaire des war studies, l'objet connaît un regain d’intérêt susceptible de mobiliser de nombreux historiens au-delà des spécialistes d’histoire militaire stricto sensu.

A l'initative de Valéria Pansini, MCF en langue et civilisation italienne à l'Université Rennes 2, Yann Lagadec, MCF en histoire moderne à l'Université de Rennes 2, Frédéric Dessberg, MCF en histoire contemporaine à l'Université Paris 1 (détaché à Saint-Cyr-Coëtquidan), et Eric Schnakenbourg, Professeur en histoire moderne et Directeur du CRHIA, cette approche renouvelée du phénomène guerrier est celle qui est privilégiée par le CERHIO, le CREC et le CRHIA comme en témoignent plusieurs rencontres scientifiques organisées ces dernières années. Le séminaire « Étudier la guerre », commun aux trois équipes, est un lieu ouvert de confrontations régulières sans exclusive d’époque, d’espace ou de thématique. La présentation des cas particuliers y est accompagnée par une attention soutenue aux questions méthodologiques. Les différentes approches et procédures permettant la construction savante de l'objet « guerre » et des enjeux qui la motivent, ainsi que les difficultés et les limites rencontrées par les chercheurs qui abordent ce champ particulier de la pratique historienne seront au centre des discussions.

Programme :

  • Armelle Mabon : "A partir du massacre de Thiaroye (1er décembre 1944) : Positionnement, méthode et éthique d'une historienne confrontée au mensonge d'Etat"
  • Michaël Bourlet : "Suivez le guide dans les sources numérisées de la Grande Guerre"

Lieu : Université de Nantes - Campus Lettres - Bâtiment Tertre - Salle 302
Partenaire : CERHIO (UMR 6258, Université de Bretagne-Sud / CNRS), CREC (Ecoles militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan)
Contact : Eric Schnakenbourg : eric.schnakenbourg@univ-nantes.fr