option_actu
 
Identifiant : Mot de passe :
Connexion
à l'espace partagé
Mot de passe oublié ?
           


 
 
 
 
 
 






Soutenance de thèse d'Anne-Sophie Rivalland

Le 16 Décembre 2014 à 14:00

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

A.-S. Rivalland, doctorante en histoire ancienne au CRHIA – Nantes, soutient sa thèse sur le thème :

« L'Asie mineure méridionale à l'époque gréco-romaine :

Approche de l'histoire de la Pamphylie-Pisidie à travers l'étude urbanistique et architecturale des sites ».


Résumé :

Il s'agit d'étudier les cités grecques des régions antiques de Pamphylie et de Pisidie sur une période longue allant de l'arrivée des premiers colons grecs  jusqu'à leur déclin progressif (avec l'abandon de certains sites) à la fin du IIIème siècle et au début du IVème siècle de notre ère. Ces espaces, recouvrant globalement le golfe de l'actuelle Antalya et la plaine littorale jusqu'aux hautes terres pisidiennes au nord, à la différence de la côte égéenne de l'Anatolie, n'ont jusqu'à aujourd'hui fait l'objet d'aucune étude régionale approfondie. Pourtant, les importants vestiges de cités anciennes qui subsistent dans ces régions attestent du dynamisme de l'activité humaine dans cette zone durant l'antiquité gréco-romaine et suscitent de nombreux questionnements. Notre propos consiste donc à faire la lumière sur l'histoire méconnue de la Pamphylie et de sa voisine la Pisidie à travers l'étude des cités (entendues ici essentiellement en tant qu'agglomérations urbaines, dans la mesure où les sources concernant les campagnes sont actuellement beaucoup trop minces pour envisager de les inclure dans notre travail) en nous fondant essentiellement sur les données archéologiques. Ainsi, à travers l'analyse de l'urbanisme, de l'architecture, de ses fonctionnalités et de ses aspects pratiques et esthétiques, nous approchons l'histoire de ces sociétés au peuplement « mixte » du sud de l'Anatolie, sur une période longue marquée par les nombreux conflits au sein du bassin méditerranéen, et donc par la multiplication des influences politiques et culturelles. Dans ce cadre, nous précisons les relations qu'ont entretenues les différents pouvoirs avec les territoires des cités pamphylo-pisidiennes et nous déterminons quelles ont pu être les conséquences urbaines et architecturales issues de ces rapports. Une analyse détaillée des sources à la fois archéologiques, épigraphiques et littéraires disponibles sur chaque cité de ces deux régions fournit les matières indispensables à une interprétation multi-scalaire (au niveau des cités, au niveau régional, et éventuellement plus tard à l'échelle plus petite de l'ensemble des régions méridionales de l'Anatolie) des évolutions de l'organisation de l'espace pamphylo-pisidien durant l'Antiquité.


Lieu : Université de Nantes - Campus Lettres - Bâtiment Censive - Salle des Conférences
Partenaire : ED SCE (Sociétés, Cultures, Echanges)
Contact : Anne-Sophie Rivalland : anne-sophie.rivalland@etu.univ-nantes.fr