option_actu
 
Login : Password :
Connection
to the shared space
Forgot your password ?
           


 
 
 
 
 
 






Soutenance de thèse d'Henri Moulinier

June 27, 2014 at 2:00 pm

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS

Henri Moulinier, doctorant en histoire contemporaine, soutiendra sa thèse sur le thème :

" Essor et déclin de la pêche industrielle à La Rochelle (1871-1994)".

Direction : Mickaël Augeron et Bruno Marnot

Résumé :

Situé au cœur du golfe de Gascogne, La Rochelle fut dès sa naissance au début du XIIe siècle une communauté de pêcheurs. La ville s’affirme comme une cité marchande, devenant l’une des plus dynamiques de l’Ouest français. Son port de commerce se déplace sur un nouveau site en 1890, libérant le vieux port au centre-ville pour la pêche. De nombreux voiliers viennent déjà y vendre leur pêche sur un marché au poisson attractif, que le chemin de fer relie à l’intérieur du pays en 1857. Une nouvelle page s’ouvre, celle du chalutage industriel qui fait une percée majeure en Grande-Bretagne. A La Rochelle, après l’échec d’une tentative de l’anglais Craggs d’y implanter le chalutage à vapeur en 1871, de grands armements à la pêche industrielle sont fondés de 1904 à 1920. Une première période d’essor de ces armements fait de cité le deuxième port de pêche de France, le premier de l’Atlantique. Après le marasme des pêches françaises et la crise de la flottille de chalutiers à vapeurs rochelais, un nouvel essor du port s’affirme après la Seconde guerre mondiale. La Rochelle redevient le quatrième port de pêche de France dans les années 1960. Mais l’année 1965 marque une rupture de la pêche industrielle rochelaise et un déclin s’ensuit qui conduit à la disparition des derniers grands chalutiers en 1994.

De nombreux travaux menés jusqu’ici ont porté sur d’autres ports de pêche de France. Cette étude a l’ambition de contribuer à la connaissance de plus d’un siècle d’histoire de pêche industrielle du port de La Rochelle, de ses dimensions économiques, sociologiques, politiques et écologiques, dans le cadre d’une étude comparative, en analysant les caractéristiques et les raisons de cet essor et celles d’un déclin précoce et rapide.

Composition du jury :

  • M. AUGERON Mickaël, Maître de conférences, Université de La Rochelle
  • M. FERNANDEZ Alexandre, Professeur, Université Bordeaux Montaigne
  • M. LE BOUEDEC Gérard, Professeur, Université Bretagne Sud
  • M. LENHOF Jean- Louis, Maître de conférences, Université de Caen
  • M. MARNOT Bruno,  Professeur, Université de La Rochelle
  • M. POTON de XAINTRAILLES Didier, Professeur, Université de la Rochelle

 


Lieu : Université de La Rochelle, UFR FLASH, 1 parvis Fernand Braudel 17042 LA ROCHELLE Cedex 1 - amphi 100
Partenaire : DREDE : Direction Recherche, Etudes Doctorales, Europe
Contact : Henri Moulinier : henri.moulinier@etudiant.univ-lr.fr